Colloque à l’assemblée nationale française « Littérature et cinéma : la scène de création algérienne »

Par : Farah Benallou

Paris: Assemblée nationale.

L’association France Algérie a organisé un colloque au sein de l’assemblée nationale française sur le thème « Littérature et cinéma : « La scène de création algérienne »

Le colloque a été présidé par Mr Jean Pierre Chevènement ancien ministre de l’intérieur français sous Lionel Jospin et président de l’association France Algérie. Plusieurs noms de la scène culturelle algérienne étaient présents lors de cette journée.

La matinée s’est déroulée en deux temps, une première partie animé par le professeur  Max Vega-Ritter a été réservée à la littérature et aux écrivains algériens d’aujourd’hui. Parmi les écrivains algériens présents, il y avait : Amin Zaoui , Kaouther Adimi , Djamel Mati , Bachir Mefti , et Nadia Sebkhi .

Il s’agissait de discuter de plusieurs thématiques comme le féminisme et la modernité, ou encore le spectre des ancêtres disparus.

Amin Zaoui qui met toujours la femme au cœur de ses romans, a souligné l’importance de combattre les idéologies rétrogrades quelles qu’elles soient.

Kaouther Adimi auteur du roman à succès : « Des pierres dans ma poche » dénonce avec une touche d’humour, le poids social exercé sur les femmes.

La seconde partie de la matinée a été consacrée au monde de l’édition avec la thématique : Quelle coopération entre la France et l’Algérie ? Mais aussi à la traduction des écrivains arabophones, la diffusion des œuvres littéraires en France et en Algérie…

La programme de l’après-midi quant à lui abordé le sujet du nouveau cinéma algérien, il a été question de production mais aussi et surtout de diffusion, les différents intervenants ont fait un état des lieux assez pessimiste du domaine de la diffusion notamment concernant les difficultés liés à la bureaucratie.

Les intervenants étaient : Abdenour Honiche directeur des rencontres cinématographiques de Béjaia, Viviane Candas réalisatrice du documentaire « Algérie du possible », les réalisateurs : Abdenour Zehzah, Nazim Djemaï, Dania Reymond, ainsi que le distributeur Hachemi Zertal expert de la distribution cinématographique algérienne.

La journée du colloque s’est terminée par l’attribution du prix de l’AFA du jeune roman par monsieur J.P Chevènement à Samir Toumi pour son roman : L’effacement. , ainsi que l’attribution d’une bourse pour financer un stagiaire en formation à l’écriture de scénario organisé par les Ateliers Sauvages.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s